Xavier de Moulins

2024

Xavier de Moulins est écrivain et journaliste. La fin d’un monde est son onzième roman.

« Tu as roulé sans te poser de question en t’efforçant de ne pas y penser, en luttant pour ne pas refaire toute l’histoire du château et rester concentré sur la route. Le film des événements a commencé à se rembobiner malgré toi. La pellicule était hantée par une armée de fantômes ; dans le jargon des familles on appelle ça une lignée. Pas besoin de bien la connaître pour la sentir trembler en toi, d’avoir à certains moments l’impression qu’une secte te dirige, ce sont eux, les ancêtres et les conséquences de leur choix qui lézardent tes murs et tes fondations. Tu as tenté de les faire partir et tu as échoué. »

Après le succès de La Nuit des pur-sang, Xavier de Moulins nous entraîne dans l’univers des familles aristocrates qui n’ont pas pu garder leur château… et des conséquences de ce déclassement dans la vie de ceux qui n’ont eu que des souvenirs de grandeur comme héritage.

 

2023

Xavier de Moulins est journaliste, présentateur du 19h45 sur M6, et de l’émission 66 minutes.

Il est l’auteur de cinq romans, parmi lesquels, chez Lattès, Que ton règne vienne (2014), Charles Draper (2016), Les Hautes lumières (2017).

 

« Tout le monde se ressert de l’agneau. On parle de tout dans ce genre de déjeuner, de la pluie, du beau temps et des inconvénients. On est sages à l’arrivée, polis, policés, d’abord heureux d’être ensemble ; qui aime bien châtie bien, c’est l’avantage des réunions de famille. C’est si simple de parler pour ne rien se dire et si complexe de se confier. La famille est d’abord le berceau de notre intimité, puis son tombeau. Il convient de la préserver pour s’en préserver. C’est la moindre des choses. Une famille ne peut pas tout entendre. »

C’est l’histoire d’un homme qui perd tout, sa femme, son travail, son identité… et qui cherche des réponses dans les silences de sa famille.

Crédit photo : Pascal Ito

Jours de présence : Samedi et dimanche


2020

“Le petit chat est mort. Les mots sont une détonation. Les choisir pour l’annoncer aux enfants n’a pas été chose facile, alors je me suis résigné à faire simple, cinq mots et un point final. Court, cruel, monstrueux.” Des petites choses et des plus grandes pour mieux vivre sous les orages à la saison des hécatombes.

  • Fonction/Mandat : Auteur
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×