Mireille Calmel

2024

MIREILLE CALMEL est l’une des grandes figures du roman historique. Avec trois millions d’exemplaires vendus en France, elle a conquis un large public. Ses best-sellers sont aujourd’hui traduits dans quinze langues.

«Cela aurait dû être le plus beau jour de ma vie : mon frère, André, chevalier de l’ordre du Temple, me conduisant à l’autel où m’attendait l’homme parfait qu’il m’avait choisi pour époux. Seulement voilà, au jour de mes noces, j’étais seule. Tous deux avaient disparu…»

Depuis ce jour, la jeune Margaux de Dente cherche la vérité. Une vérité enfouie dans cette vallée du Razès où vibre encore l’histoire des cathares. Elle se croyait forte, capable de retrouver les siens. Elle ne s’attendait pas à ce que les vrais coupables jalonnent son parcours de cadavres. Elle n’imaginait pas devoir devenir une autre pour leur échapper. Il ne lui reste qu’un ultime combat à mener. Mais qui de l’alchimiste, du cathare, du Templier en détient la clef ? Celle qui lui permettra de survivre et de se relever…

Avec sa plume enchanteresse, Mireille Calmel nous entraîne, au cœur de l’ancien pays cathare, sur les chemins mystérieux de l’ordre du Temple. La quête de vérité haletante et inoubliable d’une femme courage.

Jours de présence : vendredi après-midi, samedi et dimanche 

 

2023

Née en 1964, Mireille Calmel vit en Aquitaine. Depuis Le Lit d’Aliénor, ses livres aux héroïnes entières et courageuses connaissent un immense succès. Vendus à trois millions d’exemplaires, ils sont traduits dans 15 langues.

Vingt ans après la publication de son premier roman, Le Lit d’Aliénor, vendu à plus de 1 million d’exemplaires et traduit dans toute l’Europe, Mireille Calmel propose, avec la complicité de Pierre Legein, une adaptation en bande dessinée du destin légendaire d’Aliénor d’Aquitaine.

 

1137… Aliénor d’Aquitaine, une belle jeune fille au tempérament fougueux, est encore à marier. Sa dot : le duché d’Aquitaine, un immense territoire convoité par l’Ordre du Temple tout juste naissant et par le roi de France. Du haut de ses quinze ans, Aliénor ne vit que pour le chant des troubadours et les jeux interdits. Comment, dès lors, résister à l’entrain de Loanna de Grimwald, sa nouvelle dame de compagnie ? Une Loanna qui n’est pas tout à fait comme les autres. Descendante du druide Merlin et de la prêtresse Viviane d’Avalon, elle a été chargée d’une mission : faire en sorte qu’Aliénor épouse, un jour, Henri, le fils de Mathilde d’Anjou, et devienne l’héritière légitime du trône d’Angleterre. Quoi qu’il puisse lui en coûter…

Jours de présence : Vendredi après-midi, samedi et dimanche

Crédit photo :


2020

Mireille Calmel a l’habitude de dire que l’écriture lui a sauvé la vie. Car lorsque, à l’âge de 8 ans, elle tombe gravement malade et est déclarée perdue, Mireille commence à écrire, par besoin d’extérioriser sa peur, mais aussi parce qu’elle croit profondément que tant qu’elle écrira, elle ne mourra pas.

Et inexplicablement, bien que les médecins aient renoncé, la maladie régresse. Peu à peu, Mireille reprend des forces, recommence à marcher. Elle travaille avec acharnement ses cours par correspondance, sans jamais cesser d’écrire : 250 poèmes, des chansons, un roman… Ce n’est qu’à quinze ans qu’elle retrouve une vie pleinement normale. Elle ne pense plus qu’à écrire, lire, chanter, vivre à tout prix.

Elle écrit des chansons, des nouvelles, des pièces de théâtre, dont l’une destinée aux adolescents sera couronnée d’un prix, chante dans les bals populaires, organise un festival de théâtre, monte des spectacles sur différentes scènes à travers la France…

En 1995, elle dépose un dossier d’insertion et obtient le RMI pour écrire ce qui deviendra Le lit d’Aliénor. Cinq ans après, elle envoie son manuscrit à Bernard Fixot, avec qui elle signe son premier contrat. Et c’est le succès : plus de 100 000 exemplaires vendus en librairie en France, 800 000 exemplaires vendus dans le monde… Deux ans après, les héroïnes de son Bal des Louves rencontrent le même engouement auprès du public.

Mireille Calmel vit en Aquitaine, à Saint-Christoly-de-Blaye, avec son mari et ses enfants.

 

Juillet 1322. Royaume de France. ” Tous qui avez péché par orgueil, par cupidité. Oui, tous vous mourrez. Lors, Flore Dupin délivrera le baume sacré à qui, d’une autre lignée, l’aura mérité ! ”
Ainsi s’est abattue la malédiction sur les derniers Capétiens, coupables d’avoir fait brûler en place publique le grand maître de l’ordre du Temple. Charles IV doit à tout prix retrouver cette Flore qui détiendrait le secret des Templiers : la clé, pour tout souverain, de la bénédiction divine. Le début d’une traque implacable, des palais parisiens aux faubourgs de Londres.
Alors que l’étau se resserre autour de Flore, la rumeur enfle : et si la jeune femme avait pour mission de remettre le baume sacré au prince d’Angleterre ?
Un seul roi pour les deux royaumes.
L’ultime vengeance…
Des Rois maudits, une confrérie mystérieuse, des femmes de courage, Mireille Calmel nous révèle l’extraordinaire dénouement d’un grand roman d’aventure.

” Un beau roman d’aventure, au dénouement incroyable. ” Prima

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×