Daniel Esnault

Daniel Esnault, écrivain du terroir, est passionné par l’Histoire et la nature.

Il a déjà écrit la mémoire de la ferme où il est né, La promesse dans la cabane, et la vie des ouvriers de la fonderie de son village natal, Goules noires et paysans. Ce dernier ouvrage a obtenu le prix littéraire 2008 des Ecrivains ruraux.

Défenseur de la sauvegarde du patrimoine des Anciens, sollicité pour mettre en valeur une mémoire familiale, il fait un récit vrai montrant le courage d’un enfant dans la tourmente de la Deuxième Guerre mondiale.

Il est membre de l’association des écrivains et Artistes paysans, et de l’association des vendéens de Paris.

Œuvres

– La Promesse dans la cabane, Cheminement, 2003

– Petits Secrets Et Grande Histoire De La Vendée Racontés Aux Enfants, Editions du Petit Pavé, 2005

– Goules noires et paysans, Prix des Ecrivains Ruraux 2008

 

 

Années trente à quarante, en Touraine : une enfant d’ouvrier dans un quotidien difficile qui va s’assombrir un peu plus dans la tourmente de la guerre. Par la force des choses, à vingt-trois ans, Annie Massé deviendra chef de famille.

Elle ne peut compter que sur elle-même pour affronter toutes les corvées de la maison. Malgré tout, la solidarité des voisins existe bel et bien… Le souvenir d’une réunion de famille, d’une odeur de pomme qui mûrit, d’un bouquet de lilas qui embaume la pièce suffit à son bonheur.

Années cinquante, le Perche sarthois, un enfant de paysan dans un monde en pleine mutation. La campagne s’industrialisait, le paysan devenait tributaire des banques, des subventions de la politique agricole commune.

Le citadin se moquait, jalousait ces culs-terreux qui vivaient au grand air et bénéficiaient d’aides à tout-va. Cela ne facilitait pas les relations quand on était coincé sur la terre et qu’on enviait les camarades de la ville vivant dans le confort. Ils deviendront néanmoins des défenseurs de la nature.

Quarante ans plus tard, Daniel Esnault se souvient. Il relate la fierté du sang paysan qui coule dans ses veines et aussi, parfois, la honte de son milieu d’origine qui le repliait alors sur lui-même.

 

Jour de présence : samedi après-midi

  • Fonction/Mandat : Auteur
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×